Apprendre le français par temps de Covid-19

Prendre de bonnes résolutions, mais pas trop.

C’est la rentrée, et comme tous les ans, on est disposé à donner le meilleur de soi-même début septembre. Reprendre le sport, commencer le chinois, pratiquer le français… Avec un peu d’organisation, tout est possible et le sport et les langues peuvent cohabiter parfaitement dans votre temps libre. (d’ailleurs, les organisateurs en français sont disponibles en téléchargement ici gratuitement)
Sauf que cette année s’ajoute cette difficulté supplémentaire, avec l’épidémie de Covid-19, et les mesures que nous devons respecter au maximum pour le bien de tous. Soyons minimalistes, se sera plus facile.

Cours en ligne ou cours présentiel?

Ces derniers mois, on a dû s’adapter à de nouvelles manières de travailler et de communiquer entre nous. Grâce à la technologie, Les cours se sont maintenus au long de l’année et nous avons même découvert une nouvelle manière, parfois plus interactive, parfois plus visuelle, de pratiquer la langue et d’acquérir du vocabulaire.

Cet aspect positif nous permet de dire que nous pouvons désormais faire cours n’importe où et dans n’importe quelle condition (du moment qu’Internet fonctionne 🙂 ).

Bien sûr, on ne va pas se mentir, les cours présentiels possèdent aussi des avantages comme l’usage du non-verbal et le langage corporel, l’amélioration de la prononciation, mais surtout la possibilité d’expérimenter les uns avec les autres en temps réel sans la distraction des écrans.

Mais je me risquerai à dire que la qualité d’apprentissage n’est pas vraiment altérée d’une manière ou d’une autre si on arrive à maintenir un certain équilibre lors du déroulement des cours.

(Et si vous êtes en déplacement à Séville, pas d’excuse pour ne pas participer au cours de français).

Cette année alors, ça se passera comment?

Ce mois de septembre est ouvert à toutes les possibilités : en ligne et présentiel, en fonction de vos envies. Dans mon cas en tant qu’enseignante, j’appliquerai les mesures suivantes :

-Port d’un masque à visière lors des cours physiques afin d’éviter toute projection tout en gardant le visage visible

-Désinfection de la salle et du matériel entre chaque cours +  ventilation de la salle.
-Maintien d’une distance minimum de 1m50 avec les élèves
Limite à 4 personnes par groupe pour les cours, avec port du masque obligatoire.

-Utilisation au maximum d’un matériel numérique qui sera fourni et imprimé ensuite par l’élève.

Pour les activités de type ateliers, plusieurs seront proposés en ligne (comme l’atelier phonétique fin septembre), et des rencontres seront réalisées avec une limite de 6 personnes dans un espace contrôlé.

Enfin, Tout est question d’une bonne organisation, et j’espère que nous pourrons travailler ensemble cette année!

Anne-Sophie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *